Le Japon, Yatta !

Japon

Nous voici déjà à la dernière étape de notre voyage débuté il y a 3 mois. Cette destination, nous l’attendions, le Japon.

Notre arrivée à l’aéroport d’Osaka s’effectue en fin de soirée, nous passerons la nuit dans la petite ville d’Izumisano, situé juste à coté de l’aéroport et la première chose que je remarque c’est la tranquillité et le calme qu’il règne ainsi qu’une nette différence de températures par rapport à Hanoï.

Notre arrivée

Nous arrivons au Japon quelques jours avant la Golden Week, qui est une série de jours fériés, entre avril et mai, il s’agit d’une des semaines de vacances les plus importantes au Japon où les habitants s’autorisent à partir en vacances, car ils ont la réputation de prendre peu de congés. Ainsi durant cette période ils partent à la visite de leur pays ce qui a pour effet de faire grimper les prix des hébergements et de saturer les transports.

Pour cela nous avons prévu d’éviter les destinations les plus prisées durant nos 10 premiers jours, nous nous rendons donc à Wakayama pour quelques jours directement en train.

La guesthouse où nous séjournerons est TSUKIJI HOSTEL, que l’on ne peut que vous recommander très chaudement. Les hôtes, Kazu et Hiroko sont aux petits soins, comme par exemple le jour de notre arrivée, Kazu nous a retrouvés en ville pour nous accompagner en voiture jusqu’à leur guesthouse.

Nous passerons deux soirées en leur compagnie, une première dans un izakaya, bar traditionnel japonais, où l’on boit principalement de l’alcool 🍻et où l’on commande des petits plats à partager. Kazu et Hiroko ont eu la gentillesse de nous inviter 🙏

Pour la seconde soirée avec nos hôtes, nous les invitons au karaoké, comment parler du Japon sans parler du karaoké qui est présent partout et qui est une expérience à ne pas manquer. Contrairement à ce que l’on peut connaitre en France au Japon chaque groupe a sa pièce insonorisée et seuls vos amis vous entendront vous égosiller 🎤(méfiez-vous beaucoup de Japonais ont un bon niveau au karaoké)

Wakayama est une ville de plus en plus prisée des Français, sans doute dû à sa proximité avec l’aéroport d’Osaka et de l’océan. C’est à vélo 🚴que nous partons à la découverte de cette ville.

Notre dernière soirée à Wakayama nous la passerons dans un Yakitori bar où nous avons sympathisé avec nos voisins de table, des locaux avec lesquels nous avons partagé une excellente soirée. Cette soirée s’est terminée très tard et le propriétaire du bar a même tenu à nous raccompagner.

Photo de fin de soirée

Préfecture de Nara

Nous prenons la direction de Gojo, petite ville située dans la préfecture de Nara. Cette petite ville de campagne japonaise est située non loin de Koyasan, cité religieuse classée au patrimoine de l’UNESCO avec ces nombreux temples et sa forêt-nécropole. Nous l’avons découverte par hasard en feuilletant des brochures dans notre guesthouse, nous visiterons ce site durant toute une journée. Et c’est à bord d’un funiculaire que nous rejoignons la superbe ville de Koyasan.

Quelques jours plus tard, nous voici dans la ville Nara, ancienne capitale impériale, qui est absolument magnifique avec un parc immense offrant de nombreux temples très jolis ainsi que tous ses daims qui occupent le parc. Le daim est la mascotte de la préfecture de Nara, ils sont en nombreux et habitués des visiteurs dans le parc. L’atmosphère de ce parc est très paisible et agréable.

Nous faisons par la même occasion l’expérience de notre première salle d’arcade et des nombreuses bornes de jeu 🕹️Les salles d’arcade au Japon sont une véritable institution, présentent partout dans le pays, souvent sur plusieurs étages ayant chacun un type de jeux différent (jeux de rythme, rétro, etc.)

Nous quittons Nara pour Kyoto, nous y passerons toute la semaine suivante, où nous profiterons des multiples boutiques pour du shopping (un peu trop de tentation). Des achats comme mon Hakama, quant à Céline un nouveau kimono traditionnel 👘

Kyoto est une ville qui possède beaucoup de lieux à visiter tous plus beaux les uns que les autres. Et pour se rendre dans ses différents lieux la ville à mis en place un pass permettant de prendre le bus autant de fois que souhaité durant toute une journée pour la somme de 600 yens (~ 5 euros).

Durant une soirée dans un bar en roof-top nous faisons la rencontre d’autres voyageurs et des étudiants, qui nous ont partagé leur expérience, les difficultés pour se loger ainsi que l’enfer des documents administratifs nécessaire pour une étudier au Japon. Nous terminerons cette soirée dans un karaoké bar.

Direction Kyushu

On prend un bus de nuit direction Fukuoka aussi nommé Hakata situé au sud du Japon sur l’île de Kyushu, nous y resterons quelques jours avant de nous rendre dans la petite ville de Yufuin, une petite station thermale japonaise située au pied du Mont Yufu. C’est là-bas que j’ai testé mon premier onsen ♨️ (sources thermales naturelles dont l’eau provient de sources volcaniques naturelles), c’est chaud 🥵 Dans ce onsen, je me suis retrouvé donc nu comme un ver 😬 a baigner dans cet eau tout en discutant avec un Coréen.

Cela fait maintenant plusieurs jours que j’ai une rage de dents, je me résigne (difficilement) face à la douleur à me rendre chez un dentiste, qui par chance et grâce à notre hôte peut me prendre très rapidement. Ce dentiste a été adorable, ma soigné ma dent, écris une lettre en Japonais à donner à un dentiste au cas où il me serait nécessaire de devoir à nouveau consulter et parlant très bien anglais, ce qui fût rassurant de communiquer sans problème avec lui. Au Japon, les dentistes prennent plusieurs patients (dans mon cas 6 patients) en même temps tous dans la même pièce, chacun dans un fauteuil, quand à moi je me suis retrouvé dans une petite pièce, seul (sans doute la pièce pour les opérations plus importante). Au final avoir plusieurs patients en même temps semble permettre au dentiste de ne pas devoir attendre le temps qu’une anesthésie fasse effet, ou autres, je n’ai pas ressenti de stress dû au temps de sa part.

Qui dit Japon dit également Ryokan, auberge Japonaise traditionnelle, souvent couteuse, nous nous offrons tout de même une nuit (~250€) dans ce type d’établissements. À notre arrivée nous avons pu profiter de l’hospitalité de nos hôtes qui ont bien voulu nous recevoir 3h plus tôt, nous pensions pouvoir nous balader dans les alentours mais la météo était horrible durant cette journée. Nous avons ainsi pu profiter d’un environnement calme, avec à notre disposition 4 onsens privés, le plaisir de se baigner dans une eau cristalline, chaude et ensuite enfiler un Yukata très agréable à porter.

Qui dit ryokan, dit repas traditionnel, alors le repas fût copieux et excellent ainsi que le petit déjeuner du lendemain. Une nuit en Ryokan reste couteuse mais c’est une expérience qui en vaut le prix.

La ville de Kumamoto, son château et surtout Kumamon, mascotte emblématique de la préfecture de Kumamoto, qui a réussi a faire ce pourquoi elle existe, c’est-à-dire attirer les touristes dans sa région. Le château qui est le lieux que nous souhaitions visiter, est malheureusement inaccessible car il a subit de nombreux dégâts après un séisme en 2016 (note à moi même pour le futur: penser à toujours bien vérifier sur internet). La ville à une de longue rue marchande couverte (SHÔTEINGAI), propice au shopping, manger, etc. C’est sur une légère déception, de ce que nous en avons vu par rapport à d’autre ville, que nous quitterons Kumamoto.

Retour dans le Kansaï

De retour dans le Kansai, à Osaka, on part visiter Osaka, la ville ainsi que des temples repartis partout dans la ville.

Durant notre semaine, nous faisons la rencontre d’Afke une néo-zelandaise, en voyage au Japon, le résumé de ces soirée c’est principalement des discussions, de la bières, manger des sobas et jouer aux jeux de tambour 😁

A Osaka, il y a le parc d’Universal Studios Japan, pour 75€ l’entrée par personne (ce qui est cher) nous avons pu passé une journée dans l’univers d’Harry Potter, des Minions, Spiderman, etc. au travers de cinémas 4D, de simulateurs vraiment très immersive, des sensations garantie et des moments vraiment cool. Petite déception tout de même concernant l’attraction d’Attack on Titan, qui ne fût pas à la hauteurs des attentes que nous en avions et qui est l’attraction pour laquelle nous avons pris la décision de venir.

Nous voici dans la région du mont Fuji, arrivé à Yamanaka où nous séjournerons une nuit dans une très belle chambre pour nous rendre ensuite au lac de Kawaguchiko, l’un des 5 lacs autour du mont Fuji. Nous avons visiter Iyashinosato, qui est ancien village japonais, qui a été détruit en 1966 par un typhon qui par la suite a été reconstruit et est devenu un musée sur l’artisanat japonais traditionnel.

Depuis notre arrivé dans la région nous avons joué à cache-cache avec le mont Fuji, pour finalement nous faire l’honneur de se dévoiler doucement et ainsi nous permettre d’apprécier ce relief emblématique du Japon.

Tokyo

Dernière semaine de notre voyage, nous sommes à Tokyo où nous retrouvons Afke pour sa dernière soirée au Japon et pour célébrer ça quoi de mieux que d’aller dans un izakaya et ensuite au karaoké.

Notre semaine, nous la passerons dans une auberge avec comme chambre / lit, une capsule par personne. Cela peut sembler exigu mais au final c’est très pratique, et on a pas la sensation d’enfermement, et contrairement au lits superposés cela coupe le son et donc dormir plus tranquillement, nous avons passé des nuits agréables.

Quel joie de pouvoir assister à un spectacle de Geishas d’asakusa, gratuitement et au Japon qui se jouer près du lieux où nous étions. Ce spectacle, danse, etc. étaient vraiment très joli à regarder.

Le quartier d’Akihabara, célèbre de part ses nombreuse boutiques nous n’avons pas manqué de faire différents achats de petite figurine, pins, badge, livre, etc. en tous genre. La culture du manga et des anime japonais, est présent partout comme le montre une statue de Gundam haute de 18 mètres à Odaiba. Même sans connaitre la série animée, se tenir face à cette statue, qui s’anime à certaine moment de la journée est vraiment impressionnant.

Statue de Gundam

Tokyo, est une ville immense ayant l’aire urbain le plus peuplée au monde mais cette sensation d’immensité où de foule ne se ressent peu, tout du moins nous ne l’avons pas ressenti durant notre séjour. Nous terminons cette semaine par un passage par la tour de Tokyo avant de nous rendre à l’aéroport pour notre vol retour en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.