Road Trip en Australie

Australie

Après Bali, nous voici en Australie! Nous débarquons à Cairns au Nord du pays où nous avons loué un van pour 21 jours, soit 3 semaines pour rejoindre la ville de Sydney se situant à environ 2 595 km.

Pour l’anecdote le premier Australien à qui nous avons parlé, notre chauffeur Uber, n’est autre qu’un Français expatrié depuis 10 ans en Australie, se prénommant François, pour nous ce fût François le français 🥖🇫🇷

Première semaine

NOTA : Vous remarquerez que nous avons fait le choix d’un van des moins coûteux, mais remplissant pleinement sa fonction, à savoir rouler et nous permettre de dormir 😁En ce qui concerne la ville de Cairns, ville de départ, nous n’en avons rien vu, nous avons vite pris la route afin de trouver au plus vite le soleil ☀️

Les premiers kilomètres au volant du van furent étranges, sensation du “cerveau à l’envers”, le temps de s’adapter à la conduite à gauche et également, très certainement, lié au manque de sommeil (vol de nuit = nuit blanche).

Après avoir été acheter de quoi manger, nous nous sommes arrêté pour notre 1er stop après 70km seulement. À la suite de cette première nuit de repos, c’est parti pour 3 semaines de route et de “vanlife“.

Durant les premières journées, comme beaucoup d’autres, nous avons, principalement, parcouru plusieurs centaines de kilomètres, qui furent entrecoupés de quelques stops. Au début, je regardais beaucoup trop souvent la distance nous restant à parcourir, comme si ces 3 semaines de road trip étaient un contre-la-montre.

Nous prenons pour 2 nuits un premier camping à Airlie Beach, retrouver une douche chaude, une sensation très agréable (mon côté citadin très certainement ^^) nous permettant par la même occasion de recharger, téléphones, mac, etc.

Dès le lendemain de notre première nuit dans ce camping, nous avons réservé une sortie en voilier, pour l’anniversaire de Céline, dans les îles Whitsunday, ces îles sont un archipel d’Australie magnifiques, très prisées mais préservées des touristes par des règles pour y accéder strictes.

Avec cette sortie en voilier était compris la découverte des îles Whitsunday mais également du snorkeling où nous avons pu nager et admirer de magnifiques coraux qui se situaient seulement à quelques centimètres de nous sous l’eau.

Cette journée dans les îles Whitsunday fût magnifique mais débuta de manière houleuse. Avis aux personnes sujettes au mal de mer, l’aller vers ces îles n’est pas toujours très simple, en fonction des conditions météorologiques et maritimes 😉


En résumé de cette première semaine, ce fût plus de 1 000 kilomètres parcourus, des stops dans des endroits magnifiques (alligator creek, Whitsundays, etc.) en plus de profiter du paysage lorsque nous sillonnions les routes 🚐

Les premiers constats

Le premier constat, le retour à un culture occidentale, les repères sont plus simples que lors de nos précédentes destinations Kuala Lumpur et Bali.

L’autre point que l’on remarque rapidement, c’est qu’il y a de nombreux autres campeur van, des étrangers et des locaux qui parcourent l’Australie. Parmi les étrangers, on remarque qu’il y a beaucoup de jeunes allemands 😀 qui ont, je pense, une culture du camping plus développée que chez nous en, France et qu’un grand nombre d’entre eux partent en voyage lors d’un break après le lycée.

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas

Ce qui rythma maintes de nos journées se sont plusieurs heures de route par jour, découvrir des petits lieux et paysages à admirer, trouver un spot où se baigner (rivière ou océan) et enfin chercher un endroit où passer la nuit. À ce titre, les free-camps sont nombreux et bien souvent il y a de l’eau et des toilettes qui sont bien entretenues (et avec du papier).

Nous profitons d’être près de Noosa pour partir en canoë découvrir les everglades et profiter d’un camping (Habitat Noosa) situé plus au nord de la ville, perdu en plein parc national. Dès la fin de journée, ce camping a la chance d’accueillir plusieurs kangourous fouillant le sol pour trouver de quoi manger ce qui est une distraction singulière lorsque nous-même nous mangions.

Arrivées à Brisbane, qui est la 3ème ville par son nombre d’habitants d’Australie, nous y passerons seulement 2 nuits. 2 nuits dans une maison d’hôte pour plus de facilité pour découvrir la ville. Retrouver une chambre fût agréable, car la fatigue du voyage commencer à se faire sentir.

2 jours à Brisbane c’est beaucoup trop peu mais ce que nous en avons vu, nous a donné envie d’y retourner et de pouvoir y passer plus de temps, Brisbane est une ville très attrayante, qui abrite des quartiers et des lieux très attractifs, les quais aménagés, un lagoon gratuit où l’on peut se baigner au milieu de la ville, Story Bridge, etc.

Avant de nous éloigner de la côte, nous avons profité de la plage sur la Gold Coast durant toute une journée. La Gold Coast, nous a paru une ville en demi-teinte, un sentiment de ville côtière ayant perdu de son charme avec le temps. Cela ne nous a pas empêché de passer un très bon moment sur la plage, où à quelques centaines de mètres s’érige de grands buildings.

S’éloigner de la côte

Nous quittons la Pacific Coast Way pour nous rendre un peu plus dans les terres, et nous “perdre” dans les grands espaces des parcs nationaux. Le premier spot, est idyllique ! Près de Cangai (plus exactement ici) en bord de rivière, baignade en eau douce, calme, idéale pour se détendre, petit bémol tout de même aucune commodité 🚽

Ce spot, sans ce dernier point nous y serions resté bien plus longtemps, l’endroit semble perdu en pleine nature et le cadre est somptueux.

Peu après, nous nous sommes rendu dans le parc national de Washpool où nous étions coupés de tout réseau (je soulève ce point car je sais que je suis quelque peu addict et cette coupure avait du bon) et en pleine forêt. Ce qui nous a permi de profiter d’une randonnée dans la rainforest d’une dizaine de kilomètres, de feux de camp, de calme, de nuits fraiches, etc. avant de reprendre la route quelques jours après.

Afin de rejoindre la Pacific Coast Way nous avons pu nous laisser guider le long de laWaterfall Way et ainsi put profiter de plusieurs cascades le long de la route. Les cascades, c’est toujours un très beau paysage à regarder, le son produit par l’eau s’écoulant est quand à lui très apaisant, on pourrait rester des heures à simplement contempler et écouter.

Waterfall

Les derniers kilomètres

Pneu usé

Que serait un road trip sans problème avec le véhicule ?

Nous n’avons, bien heureusement eu aucun souci majeur avec notre van. Cependant, notre van avait un gros problème de parallélisme ce qui entraina une usure anormale sur l’un de nos pneus, et au vu de son état de dégradation, j’ai préféré le changer.

Par chance une personne, Julian, stationnée à quelques mètres avait un cric de levage me permettant de changer ladite roue. Julian est le propriétaire du club nautique du lac où nous étions stationnés, après nous avoir aidé à changer la roue, il nous a offert une bière et nous avons passé un moment à discuter. Partager ainsi de manière impromptue une conversation autour d’une bière a été très plaisant.

Que serait un passage par l’Australie sans rencontrer de koala 🐨, une des autres espèces emblématique du pays, mais aussi voir des wombats, bats, etc. Pour cela nous avons passer toute une matinée dans un parc, le Walkabout wildlife park.

Arrivée à Sydney

Ces 3 semaines, furent riches, le sentiment de liberté qu’apporte le van est très agréable.

Dormir dans le van n’était pas le plus reposant, ajouter à nos escapades de la journée, la pluie, le froid, la chaleur ainsi que le concert de la faune environnante.

Par ailleurs, le temps s’écoule trop vite pour pouvoir profiter pleinement de tous ce que la côte Est australienne a à offrir. Nous n’avons pas pu voir de nombreuses choses que nous aurions aimé, rencontrer des gens et s’octroyer du temps à ne rien faire et simplement profiter plus de certains lieux.

Enfin, après ces 3 semaines depuis Cairns et près de 3 500km nous sommes arrivé à notre dernière destination australienne, Sydney !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.